01/09/2013

Le journal de Justine: US Open 1/09

Hello à tous,

Je suis heureuse de vous retrouver pour partager la 2ème semaine de cet US Open 2013.Plus difficile de suivre les matchs évidemment avec le décalage horaire mais je vais essayer de vous faire partager au mieux mon ressenti sur ce tournoi décidément pas comme les autres.
Des 4 tournois du Grand Chelem il était à mes yeux quand j'étais joueuse le plus compliqué à gérer.Et je pense que c'est le cas pour une majorité de joueurs et joueuses.
C'est le dernier tournoi du Grand Chelem de l'année,et malgré un léger break après Wimbledon la fatigue accumulée tout au long de la saison commence à s'installer sérieusement.
Et puis après la terre battue et le gazon c'est également le retour sur surface dure.Sur dur je pense que c'est là que la compétition est la plus disputée car la saison se joue majoritairement sur cette surface et les joueurs y sont habitués et peuvent ainsi y exploiter le maximum de leur potentiel.
Enfin jouer à New-York c'est jouer dans une ambiance unique.Il m'a fallu quelques années pour m'acclimater à l'atmosphère électrique du stade Arthur Ashe.Les spectateurs n'y viennent pas seulement pour voir du beau tennis,ils s'y rendent surtout pour assister à un spectacle..Ils veulent du show et c'est l'énergie qu'ils transmettent.Les nights sessions ont beaucoup d'importance à l'US Open.Les New-Yorkais viennent y faire la fête,manger,boire,rigoler et puis crier aussi quand un grand point se joue sur le court.C'est ça la magie de ce tournoi…Quand on arrive à l'apprivoiser on peut y vivre des moments magiques,d'une intensité rare.
C'est ce que beaucoup de joueurs vont essayer de vivre ces prochains jours.Ils vont se battre pour faire vibrer un maximum de gens et rendre cette édition 2013 mémorable.Mais personnellement je ne m'attends pas à trop de surprises.Les favoris ont l'air plus en confiance que jamais pour tenir leur rang.
Je vous retrouve demain matin pour évoquer tout cela et analyser les résultats de ce dimanche.

Belle soirée à tous.

Justine

Les commentaires sont fermés.